Kya Bamba s’impose au Détour

samedi 24 juillet 2010, par Cécile Gavlak

Enregistrer au format PDF

Hier soir, vendredi, les deux Valaisans de Kya Bamba ont fait vibrer le public de la scène du Détour. L’espace regorgeait de spectateurs conquis, principalement adolescents.

JPEG - 29.4 ko
Kya Bamba en plein mix. Thierry Sermier

C’est l’histoire de deux amis de 26 ans aux noms de scène évocateurs : Mika et Killa B. Les deux Valaisans, basés dans la région de Sion, étaient fiers, hier, d’avoir rameuter les habitants de leur canton devant la scène. « Depuis 2003-2004, nous tournons en Suisse romande et à l’étranger », raconte Mika une heure avant de monter sur scène. « C’est dans le monde du ski, du snow bord et du free style que notre musique a circulé, d’iPod en iPod. » Lors de leur passage dans un club nyonnais, l’un des programmateurs du festival Paléo a repéré le duo et les a contactés.

Ce sont donc des bandes son pour des démo de sports extrêmes qui leur ont fait trouver leur créneau. Désormais, ils invitent des chanteurs de Jamaïque principalement à chanter sur les musiques qu’ils composent à l’ordinateur. Des collaborations à distance qui permettent à des voix de se faire entendre. Entre reggae, ragga et hip hop, les deux artistes ont largement séduit le public du Détour pendant que Jamiroquai monopolisait le public de Paléo sur la Grande scène, étant pratiquement le seul à joué à ce moment-là.

Portfolio

Répondre à cet article